Blake et Mortimer "pour de vrai"

Vendredi 30 mai 5 30 /05 /Mai 07:40
Un petit voyage parisien sur les traces de Blake et Mortimer : l'Affaire du collier (la fuite de Duranton)





Tout le long du boulevard de Port Royal, on trouve des immeubles avec balecons en fer forgé et arbres verdoyants.
(tout comme sur le détail de la vignette ci-dessus)









Incroyable : A l'angle de la rue de la Santé et du boulevard de Port Royal,(exactement là où Pradier le dit) on trouve le regard d'égout par lequel a fuit Olrik après être passé par une trappe du "panier à salade".




Etonnante ruelle, que cette rue Berton, située en plein 16e arrondissement. Les lieux ont changé depuis l'album mais la ruelle, toujours étroite, ne permettrait pas à Sharkey de s'enfuir à bord d'un (faux) fourgon du Service des Carrières.





Le portail de l'entrée secondaire de l'hôtel particulier de Duranton (et qui touchait le mur avec la plaque "Rue Berton") n'existe plus.
C'est par cette sortie que Sharkey devait tourner tout de suite sur sa droite et fuir par la rue Berton. On voit donc que Jacobs avait un peu remodelé les lieux selon les besoins de son scénario.





La fuite de Duranton : Elle commence devant l'Ambassade de Turquie...





...continue sur le pont Bir-Hakeim, à droite (même le métro a daigné passer au moment où je prend la photo)





Duranton poursuit le boulevard de Grenelle...





...tourne sous le métro vers la rue de Sèvres...





...et s'aperçoit, en tournant vers  Montparnasse, qu'il est suivi par Pradier..





Puis Duranton vire à droite brusquement (sous la menace de Sharkey) du boulevard Montparnasse vers le boulevard Raspail (où il n'y a pas grand chose à reconnaitre mis à part quelques arbres)...

Par Septimus - Publié dans : Blake et Mortimer "pour de vrai"
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 mai 5 30 /05 /Mai 07:38

L'Affaire du collier (l'arrivée au Parc Montsouris)

...Menacé par Sharkey, Duranton file à tombeau ouvert vers le Parc Monsouris...





... en contournant le Lion de la place Denfert...
... et fonce dans l'avenue du Parc Montsouris (rebaptisée depuis rue René Coty).






C'est à cet endroit que la 404 débouche de la gauche et fait perdre le contrôle à Duranton (on aperçoit à droite de la photo la Fontaine Wallace qui va être percutée par la DS)


...puis c'est le choc avec la Fontaine Wallace et l'entrée fracassante dans le parc....


...dont le portail a changé depuis que Jacobs a écrit l'histoire.
En fait, l'accident de Duranton est impossible dans la réalité, la fontaine est trop éloignée de l'entrée du parc... Ci dessous une photo montrant la réalité de de la perspective.







Voici le seul endroit (théorique) où Duranton peut "s'écraser" avec sa Ds et à proximité duquel Sharkey, éjecté de la voiture, est retrouvé par Mortimer.





La fuite de Duranton dans le parc sous le pont du RER (décors identique dans la réalité et la BD)





Des bancs ont été rajoutés mais on reconnait l'approche de la porte Reille.(avec notamment le pavillon au fond à gauche)





Petit détail typiquement Jacobsien : les guérites des gardiens.





La fuite de Duranton vers la rue Gazan (et non "Gazon" comme l'écrit Jacobs)
Par Septimus - Publié dans : Blake et Mortimer "pour de vrai"
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 mai 5 30 /05 /Mai 07:36
L'Affaire du Collier (l'enlèvement de Duranton)



Le faux taxi d'Olrik arrive à la hauteur de Duranton dans la rue Gazan (qui est aujourd'hui à contresens)




Olrik force le barrage de la porte Reille...





...puis celui du boulevard Reille, sous le pont du RER...







...avant de disparaitre dans l'avenue Montsouris.


Plus tard, Sharkey ayant repris ses esprits, tout le monde se retrouve devant l'entrée des Catacombes...



Par Septimus - Publié dans : Blake et Mortimer "pour de vrai"
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 mai 5 30 /05 /Mai 07:35

L'Affaire du Collier en vrai : La fuite d'Olrik.




Olrik quitte prudemment le passage des Postes. L'endroit s'est modernisé mais on le reconnait tout de même très bien.



Le "Colonel" s'engage dans le Passage des Patriarches... (qui s'est orné de "tags")






...mais doit faire demi-tour...




...et fuir le quartier.


(Le mur derrière lequel Olrik s'abrite est celui d'un fleuriste dont le hauvent empêche de reconnaitre les lieux.)







Aujourd'hui on ne rentre plus aussi facilement dans les égoûts. Néanmois, c'est forcément aux abords de cette place qu'Olrik fuit dans les entrailles de Paris. Ces grilles d'aération sont peut être les passages qui permettaient jadis aux égoutiers de descendre faire leur travail.
Par Septimus - Publié dans : Blake et Mortimer "pour de vrai"
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 mai 5 30 /05 /Mai 07:33
L'Affaire du Collier : le repère d'Olrik rue Mouffetard.

Dans ce Passage des Postes, rien n'a changé et c'est un plaisir de se promener sur les "vrais lieux" de l'action..... On s'y croirait... D'ailleurs, on y est ! !





La grille du portail.(d'accueillantes plantes vertes remplacent les mines patibulaires)




Les policiers arrivent des deux cotés...





Ce policier est bien imprudent...




Feu nourri...





On ne trouve pas la trace de l'endroit où Luc et son chef se protègent, même s'il est probable que ce soit sous ce porche. (bien qu'à cet endroit, on ne puisse viser les fenêtres de la maison)...





...lesquelles fenêtres volent en éclat...
Par Septimus - Publié dans : Blake et Mortimer "pour de vrai"
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 mai 5 30 /05 /Mai 07:31

L'Affaire du Collier : Olrik à Montsouris...





Le manège était, hélas, fermé le jour de ma visite et je n'ai pas pu vérifier si un certain siège recelait un précieux Collier...





Le pavillon où Olrik se réfugie existe vraiment...





...mais je n'ai pas vu les policiers...





La porte enfoncée par Pradier est pourtant...intacte aujourdhui... J'avoue avoir eu moi aussi envie de l'enfoncer afin de voir si ce pavillon contenait une trappe permettant de fuir par les égouts...
Par Septimus - Publié dans : Blake et Mortimer "pour de vrai"
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 mai 5 30 /05 /Mai 07:25

Un petit voyage parisien sur les traces de Blake et Mortimer : 1e épisode : SOS Météores.

 


L'Opéra : En rénovation et avec de superbes Anges fraichement redorés. Moins de circulation et davantage de soleil que dans l'album de Jacobs.






Sharkey déboule sans ménagement devant l'église de la Madeleine...





  


















 ... et fonce vers la Concorde.




 




...laquelle Concorde est particulièrement encombrée (dans la BD mais pas le jour où je m'y suis rendu...)





























Mortimer arrive tout de même Gare des Invalides, qui est aujourd'hui une station de RER.





...où l'on reconnait encore quelques anciens piliers alors que la Gare a été largement rénovée.

Par Septimus - Publié dans : Blake et Mortimer "pour de vrai"
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 mai 5 30 /05 /Mai 07:23






















La rue des Saussaies est une des entrées du Ministère de l'Intérieur (qu'il est peu recommandé de photographier)


























L'arrivée rue de Vaugirard chez le Professeur Labrousse.





 
























Juste au coin de la rue, l'entrée de chez Labrousse (qui n'est pas au 69 bis comme dans l'album mais au 58 ! !)
Ci dessous, la vraie entrée du 69 bis.








 







Près du Luxembourg, plus de "Custom bleue" mais des bus (et toujours la colonne Maurice)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







La station Port Royal est devenu une gare de RER mais a gardé son charme "Belle Epoque"



 







Retour au (faux) 69 bis rue Vaugirard, à l'intérieur du porche.

Par Septimus - Publié dans : Blake et Mortimer "pour de vrai"
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Derniers Commentaires

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus