L'Affaire du collier : Blake et Mortimer "en vrai" (1)

Publié le par Septimus

Un petit voyage parisien sur les traces de Blake et Mortimer : l'Affaire du collier (la fuite de Duranton)





Tout le long du boulevard de Port Royal, on trouve des immeubles avec balecons en fer forgé et arbres verdoyants.
(tout comme sur le détail de la vignette ci-dessus)









Incroyable : A l'angle de la rue de la Santé et du boulevard de Port Royal,(exactement là où Pradier le dit) on trouve le regard d'égout par lequel a fuit Olrik après être passé par une trappe du "panier à salade".




Etonnante ruelle, que cette rue Berton, située en plein 16e arrondissement. Les lieux ont changé depuis l'album mais la ruelle, toujours étroite, ne permettrait pas à Sharkey de s'enfuir à bord d'un (faux) fourgon du Service des Carrières.





Le portail de l'entrée secondaire de l'hôtel particulier de Duranton (et qui touchait le mur avec la plaque "Rue Berton") n'existe plus.
C'est par cette sortie que Sharkey devait tourner tout de suite sur sa droite et fuir par la rue Berton. On voit donc que Jacobs avait un peu remodelé les lieux selon les besoins de son scénario.





La fuite de Duranton : Elle commence devant l'Ambassade de Turquie...





...continue sur le pont Bir-Hakeim, à droite (même le métro a daigné passer au moment où je prend la photo)





Duranton poursuit le boulevard de Grenelle...





...tourne sous le métro vers la rue de Sèvres...





...et s'aperçoit, en tournant vers  Montparnasse, qu'il est suivi par Pradier..





Puis Duranton vire à droite brusquement (sous la menace de Sharkey) du boulevard Montparnasse vers le boulevard Raspail (où il n'y a pas grand chose à reconnaitre mis à part quelques arbres)...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article