Edgar Pierre Jacobs

Publié le par Septimus

  Edgar Pierre JACOBS

Né le 30 Mars 1904 - Décédé le 20 Février 1987
 
Né le 30 mars 1904 à Bruxelles, Edgar Pierre Jacob a connu une double vie artistique. La première consacrée au théâtre et à l'opéra, la seconde à la bande dessinée. Mais c’est sans doute à travers les aventures de "Blake & Mortimer" qu’il est le plus connu du grand public.
 
Passionné de dessin et de musique, Edgar P. Jacobs a consacré la première partie de sa carrière au théâtre. Jouant les figurants au Théâtre de la Monnaie dès 1921, il participera ensuite à la grande revue du Casino de Paris au côté de Mistinguett avant d’évoluer vers l’art lyrique. A 36 ans, il tire un trait sur la scène.
 
Son ami Jacques Laudy le présente au journal pour enfants « Bravo ». Edgar P. Jacobs y réalise des illustrations de contes et de nouvelles. En 1943, il est chargé de concevoir une série. L’album "Rayon U" préfigure les futurs "Blake & Mortimer". S’étant lié d’amitié avec Hergé, ce dernier l’engage en 1944 comme décoriste/coloriste. Jacobs participera à l'élaboration de "Tintin au Congo", "Tintin en Amérique", "Le Sceptre d'Ottokar", "Le Lotus bleu", "Les sept Boules de cristal" et "Le Temple du Soleil".
 
En 1946, il intègre la première équipe du journal "Tintin" et signe le premier épisode des longues aventures de "Blake et Mortimer" : "Le secret de l'Espadon". L’année suivante Jacobs rompt sa collaboration avec Hergé pour se consacrer exclusivement à ses héros. Huit aventures verront le jour : "Le Secret de l’espadon", "Le Mystère de la grande pyramide", "La Marque jaune", "L’Énigme de l’Atlantide", "S.O.S. Météores", "Le Piège diabolique", "L’Affaire du collier". Souffrant d’une grave dépression, Edgar P. Jacobs mettra plusieurs années à écrire le dernier opus de la série culte. En 1970, la première partie des "3 Formules du Professeur Sato" est enfin publiée. Le premier Grand Prix St-Michel lui sera attribué l’année suivante. Jacobs rédige ses Mémoires en 1981, sous le titre "Un Opéra de Papier". Le 20 février 1987, il décède dans sa demeure du Bois-des-Pauvres.
 
Dix-sept ans après la parution du premier tome de "Blake & Mortimer", le scénario du second volume des "Trois Formules du Professeur Sato" est écrit mais reste graphiquement inachevé. Bob de Moor se chargera de le terminer. L'album paraît trois ans plus tard, en 1990. Mais l’aventure ne s’arrête pas là : le flambeau a été repris et d’autres albums sont sortis, notamment sous la houlette de Jean Van Hamme et Yves Sente aux scénarios et Ted Benoît et André Juillard aux illustrations.
 

  PhotomatonJacobs.jpg   jacobs2.jpg441.pngJacobst-1-.gif

Publié dans Edgar P.Jacobs

Commenter cet article